Une vision du bâtiment public au 21ème siècle en collaboration avec le ministère de l'intèrieur.

 

 

La mise au point  de ce projet s’est faite en  étroite collaboration avec le Ministère de l’intérieur,  Mr le commissaire divisionnaire Julien Gentile de la DAPN STSI, adjoint au chef du service des technologies de la sécurité intérieure.

 

«Humaniser» : nécessité pour une entité indispensable et indissociable d’une société moderne.

S’ouvrir à une société en pleine mutation sans en occulter ses travers.

 

Notre monde change, ses «outils» également.

 

Le «commissariat du futur» sera avant tout un bâtiment administratif modèle. 

Chaque citoyen pourra y accéder librement et en toute quiétude sans pour autant côtoyer un environnement délictueux grâce à l’utilisation de trois flux de circulation distincts: le public, le personnel et l’environnement policier.

 

D’autre part, le secteur du bâtiment contribue de manière non négligeable à l’émission des gaz à effet de serre et donc à l’accroissement du réchauffement climatique. Devant un tel constat,  il est devenu indispensable pour les pouvoirs publics d’intervenir et de prendre des mesures pour limiter ces incidences.

De ce fait, ce bâtiment fait appel aux « nouvelles réglementations energetiques », telles que la basse consommation (BBC) ou le passif.

 

Ce bâtiment se veut, souple, évolutif et déclinable dans le temps en fonction des besoins géographiques, écologiques, économiques et sociaux.